Spécialité Monnaie, Finance et Banque 3ème année Master

Course image COMPTABILITE DES INSTITUTIONS FINANCIERES-ENSIGNANTE BEHILIL Zeneb COMPTABILITE DES INSTITUTIONS FINANCIERES
Monnaie, Finance et Banque

L'objectif du cours de la comptabilité des institutions financières est de former aux techniques comptables spécifiques au secteur bancaire et également de développer des compétences en gestion financière, contrôle de gestion et audit interne.

LE PLAN DU TRAVAIL:

Chapitre I -   Le système bancaire

Définition

Caractéristiques

Structure:

Banque Centrale

Banque primaires (Commerciales)

Chapitre II -   Rôle de la comptabilité bancaire

Présentation du PCB:

Classe 1: Opérations de Trésorerie et interbancaires

Classe 2: Opérations avec la clientèle

Classe 3: Opérations en instance de régularisation et  gestion des titres

Chapitre II -   Rôle de la comptabilité bancaire

Présentation du PCB (suite):

Classe  4 : Les comptes des valeurs immobilisées.

Classe  5 : Les capitaux propres et assimiles.

Classe  6 : Les comptes de charges.

Classe  7 : Les comptes de produits.

Classe  9 : Les comptes de hors bilan

Chapitre III -   La comptabilité des dépôts

Chapitre III -   La comptabilité des dépôts

                               Dépôts à vue:

•        Typologie

•        Traitement comptable

                               Dépôts à Terme:

•        Typologie

•        Traitement comptable

Chapitre IV -   La comptabilité des crédits

Chapitre V -     La comptabilité du commerce extérieur

Chapitre VI -        La comptabilité de la compensation

Chapitre VII – Caractéristiques des sociétés  d’assurance  et

                              mécanismes des  indemnités et des primes  

Chapitre VIII – Comptabilité des opérations :

                                   d’Assurance

•        Primes

•        Indemnités

                                 de Ré-Assurance

•        Primes

•        Indemnités

 

 




Course image T F A _g05_MFB_2023-2024 TECHNIQUES ACTUARIELLES & FINANCIERES _ G05 _Monnaie, Finance & Banques_S5_2023-2024
Monnaie, Finance et Banque

Description générale du cours :

             La science actuarielle est le domaine d’étude relatif à la quantification du risque en utilisant les mathématiques, les probabilités et les statistiques. Ces compétences hautement spécialisées sont principalement utilisées dans le secteur des assurances pour assurer la stabilité financière des sociétés d’assurance, aujourd’hui et pour des décennies à venir.

          Les actuaires utilisent des concepts mathématiques et statistiques afin de déterminer la probabilité que certains événements vont se produire (et quand ils se produiront), ainsi que l’impact financier attendu de ces événements. À l’aide de cette information, l’actuaire peut calculer une somme d’argent raisonnable qui devrait être mise de côté maintenant afin de s’assurer que suffisamment d’argent sera disponible plus tard pour payer l’événement si et quand il se produira à l’avenir.

           En effet, les mêmes algorithmes, outils et modèles utilisées dans une analyse actuarielle peuvent tout autant être utiliser à l’étude de l’épargne, la finance et l’assurance. Généralement c’est le marché de l’assurance qui est considéré comme le plus grand consommateur d’actuaires et d’analyse actuarielle, c’est pourquoi on définit souvent l’actuariat à travers l’assurance.

          Le spécialiste en actuariat est chargé de plusieurs, à savoir la tarification, le provisionnement, Solvabilité et règlementation, proposition de l’assurance, Réassurance.

Les objectifs:

      L'objectif général de ce cours est d'acquérir le savoir théorique et méthodologique nécessaire pour occuper un emploi de cadre opérationnel dans les différents métiers liés aux marchés financiers et notamment l'actuariat.

                           La formation vise à acquérir plusieurs types de compétences et de qualités :

  • La maîtrise des concepts, techniques, méthodes et savoir-faire des métiers couverts,
  • La capacité d'analyser de façon critique les méthodes et techniques utilisées dans le cadre d'une situation de gestion et/ou de contrôle externe,
  • La capacité d'identifier, d'analyser et de résoudre un problème dans un contexte d'action et de changement ainsi que toutes aptitudes managériales nécessaires à la prise de décision, à la communication et au travail en équipe complétées des qualités éthiques nécessaires au respect des déontologies professionnelles.

 Le public Cible : 3ième année Monnaie, Finance et Banques " MFB"

Volume horaire : 30 heures


Course image R&A_g05_MFB_2023-2024 RISQUE ET ASSURANCE _ G05 _Monnaie, Finance & Banques_S5_2023-2024
Monnaie, Finance et Banque

    

Description générale du cours :

         Le risque et la gestion du risque sont au cœur des préoccupations de la société moderne. Tout individu, organisation, entreprise ou collectivité publique doit, d’une manière ou d’une autre, gérer ses risques. Néanmoins, il est bien évident que l’exposition au risque et les moyens à mettre en œuvre ne sont pas les mêmes lorsqu’il s’agit d’une personne privée, d’une entreprise internationale ou encore d’un État.
       Quand on évoque la gestion du risque dans une école de commerce, on pense prioritairement à l’exposition au risque d’une entreprise et c’est dans ce contexte qu’il faut placer ce cours. Des événements inattendus peuvent causer des pertes non planifiées, des pertes “accidentelles” pour une entreprise. 

          Ce cours s'articule en deux grandes parties. Dans la première, le concept de risque est introduit dans son contexte historique et la terminologie et les concepts liés à l’identification et à la caractérisation des expositions au risque définis. Les outils nécessaires à l'appréciation des risques sont passés en revue et les différentes étapes du processus de la gestion du risque discutées. La deuxième partie s’attache à l’économie des assurances, aux assurances sociales et au marché des assurances privées. Les différentes branches et produits d'assurances privées sont analysés, avant que le cours expose les bases du calcul des primes d’assurances en fonction des prestations contractuelles et afin d’offrir un aperçu de la pratique d’un actuaire.

Les objectifs:

      Tout d’abord, il s’agit de bien définir la terminologie avant de procéder à l’appréciation des risques. D’un point de vue entrepreneurial, deux questions se posent. Premièrement, comment contrôler les risques qui se présentent et deuxièmement, comment financer les pertes potentielles. En appréhendant les risques de manière adéquate, une entreprise peut réduire les effets dissuasifs de l’incertitude associés à des pertes potentielles et s’engager dans de nouvelles activités profitables tout en maîtrisant l’exposition au risque. 
        À cet égard, différentes mesures du risque telles que la valeur à risque et la valeur à risque conditionnelle sont discutées. Les compagnies d’assurances jouent un rôle important dans le financement des risques. Une introduction aux assurances permet à l’étudiant de mieux comprendre le secteur des assurances et les produits qui sont proposés. Ainsi, dans le contexte de l’assurance vie et non-vie, un aperçu des méthodes du calcul des primes d’assurance illustre une partie des activités des actuaires, spécialistes de la tarification du risque.
 
         

Le public Cible : 3ième année Monnaie, Finance et Banques " MFB"
Volume horaire : 15 heures


Course image PD Produits dérivés
Monnaie, Finance et Banque

Description générale du cours :

Le cours présente une description du fonctionnement des différents marchés des produits dérivés, des caractéristiques institutionnelles de ces différents marchés et de leur mode de fonctionnement. Il permet aussi aux étudiants de bâtir des stratégies d'utilisation de ces produits, d'évaluer les différents produits dérivés et de voir les applications connexes de ces outils dans les différents domaines de la finance.

Public cible : 3ème année Master MFB

Les objectifs:

Ce cours vise à familiariser les étudiants avec les produits dérivés tels que les options, les contrats à terme (forwards et futures), les swaps et autres. Il permet aux étudiants de comprendre, sur la base d’exemples concrets (matières premières, taux d’intérêt, actions,), le fonctionnement des marchés dérivés et leur organisation (marchés de gré  à gré / marchés organisés). Il permet aussi aux étudiants de bâtir des stratégies d'utilisation de ces produits, d'évaluer les différents produits dérivés et de voir les applications connexes de ces outils dans les différents domaines de la finance d’entreprise, la gestion de portefeuille, la gestion des risques,etc.